Chronique - Insaisissable T.1, de Tahereh Mafi



Auteur : Tahereh Mafi

Editeur : Michel Lafon Poche

Nombre de tomes : 3 + 2 Hors Séries

Nombre de pages : 376

Genre : Dystopie

Ma note : Coup de ♥


Résumé : Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime, un accident. 264 jours de solitude. 264 jours sans parler ni toucher personne. Car voici le problème, son toucher est mortel. Alors pourquoi un jeune homme du nom d'Adam vient -il partager sa cellule ? Pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est, alors que Juliette, elle, le reconnaît.
 

***

En sortant de cette librairie il y a quelques années de là, ce livre à la main, je n'avais pas la moindre idée de ce que ce roman allait déverser comme torrents de sentiments au plus profond de moi. "Ne me touche pas" est devenu ce jour-là mon coup de coeur (et il l'est toujours !). Ce livre est le trésor de ma bibliothèque, mon précieux, ma bible (oui à ce point-là). Voici sans plus attendre mon avis (sans spoilers) sur ce bijou de la littérature moderne : 



Les mondes post-apocalyptiques, c'est un peu le thème du moment. De nombreux auteurs placent leurs histoires dans ce décor où le chaos règne en maître et on ne compte plus le nombre de romans traitant de ce sujet. Et "Ne m'échappe pas" n'est pas l'exception qui confirme la règle.



On retrouve donc notre héroïne Juliette emprisonnée sur cette Terre écrasée par la pollution, la pauvreté et la famine. L'espoir dont la population a tant besoin s'est alors manifesté sous la forme d'un nouveau gouvernement, Le Rétablissement. Tandis que tous attendaient de ce nouveau système une renaissance, la réalité s'est montrée plus dure. Le jour où le peuple lui a donné les clés du pouvoir, une sorte de dictature est née. Et c'est dans ce contexte que l'histoire débute.
 
 
 L'action ne montre réellement le bout de son nez qu'à la seconde partie de ce tome mais ce n'est pas pour autant que rien d'intéressant ne se passe lors des premiers chapitres !!! Le lecteur plonge dans les pensées de Juliette et le personnage d'Adam fait son entrée. Mais je ne veux en aucun-cas vous spoiler ce livre et comme il est assez dur de raconter son histoire sans trop en dévoiler, je m'arrête ici pour ce premier paragraphe et je passe aux fameux personnages.


Juliette. Prisonnière de son corps et de son esprit, profondément blessée intérieurement. Ce personnage, on l'aime ou pas du tout. Certains la trouveront poétique, touchante et malmenée par le destin tandis que d'autres la trouveront simplement naïve et agaçante. Quand à Adam, le mystérieux co-détenu, on apprend à le connaître au fil des pages. Pour ma part quelque chose dans ce personnage, dans sa psychologie, m'empêche de le qualifier d'attachant. Peut-être est-ce son côté trop parfait ? Non, pour moi, le personnage qui mérite toute notre attention est Warner, ce leader d'une des nombreuses armées sous les ordres du Rétablissement.


Sombre et à l'apparence cruelle, Warner est détestable mais si intriguant ! Jeune mais déjà craint, ce personnage m'a fasciné comme un personnage ne m'avait jamais fasciné et ce tout au long de la trilogie (et que dire du hors-série lui étant consacré ?). Tahereh Mafi ne s'est pas arrêtée à une brève description morale et physique des protagonistes de sa trilogie, et rien que pour ça je la remercie.


La couverture est tout simplement pour moi le reflet parfait du contenu de ces 376 pages. Du premier au dernier mot, la plume de l'auteur m'a fracturée en une centaine de morceaux éparpillés un peu partout que je n'avais absolument pas envie de ramasser et recoller. Cette lecture m'a fait sentir si vivante. Mais voilà, le style de l'auteur est très particulier : de nombreuses métaphores, des phrases raturées etc ... Et ce genre d'écriture, il faut le dire, c'est tout simplement à double tranchant, on tombe sous le charme où pas du tout !


Ce livre est un bijou et un merveilleux coup de coeur. Et comme j'aime le dire Tahereh Mafi est une artiste et chacun de ses mots est une note de musique. Refuser d'écouter une telle mélodie, c'est refuser de plonger dans cette merveilleuse histoire, de rencontrer ces personnages bourrés de qualités et de défauts, et surtout refuser de découvrir et de succomber (à 99,9% de chance) à la fabuleuse plume de l'auteur.







 

Commentaires

Articles phares